Peintures

902121_le_cirque« Le Cirque »

huile sur toile, La Frénouse, France, 1973 130×195 cm

Souvenirs d’enfance partagés entre fêtes, lumières et violence, Robert Tatin découvre la vie présente au centre du tableau dans le ventre de l’écuyère. Cette dernière danse sur un cheval mi-dragon, mi-centaure, placée entre l’univers aérien et lumineux des trapézistes et funambules au zénith, et celui des enfers, aux membres tranchés et inertes des profondeurs. Le disque terrestre se détache d’une nuit étoilée et entraîne l’humanité dans une ronde parfois sombre et passive, parfois dynamique et active, mais toujours avec le choix possible de son avenir.


901911_jeu_n1« Jeu n°1 »

huile sur toile, La Frénouse, France, 1972 195×130 cm

Cet assemblage de carrés colorés est un souvenir des toits des favelas de Rio de Janeiro. C’est surtout une multitude d’hommes et de femmes emboîtés méthodiquement dans une structure rigide. L’humanité est devenue mécanique, à l’exception d’une seule forme circulaire, tel un grain de sable d’espoir d’avenir.


901891_lettre_fenetre« La Lettre Fenêtre »

huile sur toile – La frénouse, France, 1975 300x200cm

Réminiscence d’une vie riche et créative, l’artiste ouvre une fenêtre sur son enfance où s’entremêlent tiédeur familiale et découverte de la nature. L’autoportrait à la longue vue, dans la partie supérieure, nous conduit vers les voyages philosophiques de l’artiste, de l’Orient à l’Occident. La trichromie noir-blanc-rouge place cette oeuvre comme une étape importante dans les méditations de son auteur. « La Lettre Fenêtre » est une percée dans l’univers métaphysique de Robert Tatin en perpétuelle réflexion sur la solitude de l’homme dans un passé, un présent, et un avenir toujours insaisissables.