La maison de Robert Tatin

maison_portillonLe Musée s’articule autour d’une très ancienne maison, point de départ de l’oeuvre.

Ce lieu-dit « la Frênouse » a été choisi par Robert Tatin en fonction de son histoire certes, mais aussi et surtout pour son orientation Est-Ouest.

Après un regard à la maison restaurée et qui servit d’habitat à l’artiste pendant les 21 dernières années de sa vie, on se prépare à franchir les portes du « Jardin des Méditations » non sans avoir auparavant remarqué la pierre tombale dans le jardin devant la maison, sous laquelle repose l’artiste depuis 1983, conformément à son vœu.


Le ministre de la Culture et de la Communication a lancé le label « Maisons des Illustres » le 13 septembre 2011.

maisonsdesillustres_logoCe label a été créé pour signaler au public les lieux dont la vocation est de conserver et transmettre la mémoire des femmes et des hommes qui les ont habités et se sont illustrés dans l’histoire politique, sociale et culturelle de la France.

Présentes dans toutes les régions métropolitaines comme en Outre-Mer, ces Maisons dessinent une véritable cartographie, à la fois insolite et proche, des lieux où s’est façonnée l’histoire de notre pays. Les « Maisons des Illustres » regroupent des lieux de mémoire permettant de mieux relier l’histoire locale et l’histoire nationale, l’intime et le collectif. Elles révèlent le rôle joué par les acteurs politiques, religieux, scientifiques et artistiques dont le ministère de la Culture et de la Communication entend faire reconnaître la dimension culturelle.

Pour recevoir le label, chaque Maison doit répondre à un certain nombre de conditions parmi lesquelles l’ouverture de leurs portes aux visiteurs plus de 40 jours par an et la poursuite d’un objectif qui ne soit pas essentiellement commercial. Le label garantit ainsi aux visiteurs un programme culturel de qualité et des modalités d’accompagnement à la visite adaptées à tous.

A ce jour 171 maisons ont été labellisées.

dsc_0039