• Accueil
  • A la une
  • Découvrez la nouvelle exposition temporaire dans la salle La Grange.

Découvrez la nouvelle exposition temporaire dans la salle La Grange.

Chaque année, les événements du musée Robert Tatin font écho à une thématique : en 2020, place au paysage ! Après une très belle exposition d’œuvres de Robert Tatin évoquant ses voyages, la salle La Grange accueille depuis le 20 juin les œuvres d’un artiste contemporain, Jacques Le Brusq.

D’origine rennaise, l’artiste rencontre Robert Tatin dans les années 1970. Au fil de leur relation amicale, ils partagent des questionnements sur la relation de l’homme à son environnement et sur la transcription picturale d’une nature toujours mouvante. L’artiste demeure-t-il spectateur du paysage ou bien en est-il acteur ? Comme le suggèrent les tableaux récents de Jacques Le Brusq, inondés de vert, la lumière peut-elle être monochrome ? Voici quelques questions, peut-être, abordées par les deux artistes.

La peinture de Jacques Le Brusq cherche à dévoiler les paysages familiers de la campagne bretonne ou de la Beauce. Rejetant les perspectives et les points de vue classiques, l’artiste cherche à transmettre l’essence même du paysage qu’il peint. C’est un regard contemplatif posé encore et encore sur le paysage, qui offre une immersion dans les mondes végétal et minéral. L’utilisation de la couleur verte uniquement, avec ses nuances et ses tonalités diverses, révèle et ne retient que l’essentiel.

À travers l’exposition Du Morbihan à la Frénouse – Aux abords du pays où la lumière ne fait point d’ombre, Jacques Le Brusq livre au musée Robert Tatin le fruit de ses recherches actuelles.

Une exposition temporaire pour voyager à chaque coup d’œil !

Jusqu’au 31 décembre dans la salle La Grange. Accès gratuit.

BR-PAY-FLO-opus-1-©Christian-Leray
BR PAY FLO Opus 1, Huile sur papier, 48,5 x 63,4cm, 2015 ©Christian Leray
VERCLAFLO Opus 1, Huile sur papier, 48 x 62,5 cm, 2018 ©Karen Lavot-Bouscale